04
Oct
09

Sinogrammes dans le sang (3)

091004_fs3

Ajout :

Gator, qui ne se balade jamais sans un tee-shirt «Titou croquette», nous donne un autre moyen de se souvenir du sinogramme pour 8 : «c’est comme une perspective qui part vers l’infini. Et le symbole de l’infini c’est comme un HUIT». Mes lecteurs sont décidemment de sacrés bout-en-trains.

Publicités

2 Responses to “Sinogrammes dans le sang (3)”


  1. 4 octobre 2009 à 12:49

    Ah bravo…
    Pour le huit, je suis supris que toi, graphiste, tu n’aies pas l’explication que j’ai apprise:

    八 c’est comme une perspective qui part vers l’infini. Et le symbole de l’infini c’est comme un 8.

    Pour le 9, je me passerai de tout commentaire. 😉

  2. 2 Gordo Jr
    4 octobre 2009 à 2:06

    Parce que nous, cons de dessinateurs, avons toujours l’impression que l’infini s’arrête à la ligne d’horizon. On ne voit pas plus loin que ça. 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


À propos

Blog BD d'un singe expatrié à Hong Kong marié à une jolie félidée. Point de départ : un test de grossesse positif et un foetus nommé Edgar.

Abonnement RSS

Calendrier

octobre 2009
L M M J V S D
« Sep    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :